Vendredi 17 Août

Chahrit : 07h00

Allumage: de 19h34 à 20h15

Chir Hachirim : 19h15

Minha : 19h30

Arvit : suivi

Samedi 18 Août

Cours : 07h00

Chahrit : 08h45

Cours Dames : 18h00

Cours Hommes : 19h15

Minha  : 20h15

Arvit  : 21h50

Fin de Chabbat : 21h53

 

• The Story of Agrippa
• Elul – Preparing For The Days Of Judgment
• We Are All the Disciples of Abraham
• For Justice Belongs to G d: The Importance of Teshuvah During the Month of Elul, Before the Days of Judgment
• The Time is Short and the Work Abundant

Rabbi David Hanania Pinto

 “If a matter of judgment is hidden from you, between blood and blood, between verdict and verdict, between plague and plague, matters of dispute in your cities – you shall rise up and ascend to the place that Hashem, your G-d shall choose. You shall come to the Kohanim, the Levites, and to the judge who will be in those days; you shall inquire and they will tell you the word of judgment.” (Devarim 17:8-9)

Parshat Shoftim has a direct connection to the previous parsha, Parshat Re’eh where it says (ibid 16:16), “Three times a year all your males should appear before Hashem, your G-d, in the place that He will choose: on the Festival of Matzot, the Festival of Shavuot, and the Festival of Succot”. The Torah commands every male Jew to go up to Jerusalem three times a year, since aliyah l’regel holds the power to inspire a person and lead him to faith in Hashem Yitbarach...

• Tu institueras des juges et des policiers
• La nomination du roi, ou l’équité selon la Torah
• La Torah sert de juge et policier à l’homme
• Tu institueras des juges et des policiers contre les ruses du mauvais penchant
• Car le jugement appartient à l’Eternel
• Le secret des villes de refuge. La voie de la vie pour chaque Juif.
• L’accomplissement de mitsvoth et le secret de la perfection du tikoun
• Ils devront juger le peuple selon la justice

Questions: Quelle est l’origine de la tradition de dire les Seli’hot durant le mois d’Eloul, jusqu'à Yom Kippour ?

A quel moment précis est-il permis de dire les Séli’hot ?

Doit-on réciter les Birkot Ha-Torah avant de dire les Séli’hot ?

La présence d’un Minyan (10 hommes) est-elle indispensable pour dire les Séli’hot ?

Réponses:

Origine de l’usage des Séli’hot

Il est enseigné dans Pirké Dé-Rabbi Eli’ezer (chap.45) :

Rabbi Yehoshoua’ Ben Kor’ha dit : Moshé Rabbenou est resté 40 jours sur la montagne (depuis le 6 Sivan – Shavouot, jusqu’au 17 Tamouz). La journée, il apprenait le Mikra (la Loi Ecrite), et le soir, il apprenait la Mishna (la Loi Orale).

Au bout de 40 jours - le 17 Tamouz - il prit les Tables de la Loi, redescendit vers le camp [et constatant que les Bené Israël avait conçus le ‘Eguel (le Veau d’Or), ses bras - qui portaient les Tables de la Loi - devinrent tout à coup très faibles,] et il brisa les Tables de la Loi. Il mit à mort les pêcheurs parmi Israël, resta 40 jours dans le camp, jusqu‘à avoir brûlé le ‘Eguel (le Veau d’Or) et l’avoir pulvérisé comme la poussière de la terre. Il extirpa l’Idolâtrie du peuple d’Israël, et rétablit chaque tribu à sa place. Le jour de Rosh ‘Hodesh Eloul, Hashem dit à Moshé Rabbenou : « Monte vers moi dans la montagne. ». On fit retentir le Shofar dans tout le camp, pour informer que Moshé était de nouveau monté dans la montagne, pour ne pas qu’ils s’égarent de nouveau vers l’idolâtrie. Fin de citation...

Rabbi David Hanania Pinto

« Si tu es impuissant à prononcer sur un cas judiciaire, sur une question de meurtre ou de droit civil ou de blessure corporelle, sur un litige quelconque porté devant tes tribunaux, tu te rendras à l’endroit qu’aura choisi l’Eternel, ton Dieu ; tu iras trouver les prêtres, les Lévites ou le juge qui siègera à cette époque ; tu les consulteras et ils t’éclaireront sur le jugement à prononcer. » (Dévarim 17, 8-9)

Dans la section de Choftim comme dans celle de Reéh, figure l’ordre divin de monter à Jérusalem. Il est écrit dans la seconde (16, 16) : « Trois fois l’an, tous tes mâles paraîtront en présence du Seigneur, ton D.ieu, dans l’endroit qu’Il aura élu : à la fête des Azymes, à celle des Semaines et à celle des Tentes. » Le spectacle des nombreux pèlerins qui montaient allègrement vers Jérusalem avait le pouvoir de raffermir la foi en D.ieu, de même que celui des dix miracles qui se produisaient dans le Temple (Avot 5, 5). Ce renforcement de la foi en D.ieu entraînait dans son sillage la soumission au joug divin...